Petits tracas et gros soucis à l'école

  • Avant j'allais à la crèche.
    Mais voilà, maintenant je suis grand, j'ai même une maîtresse qui a des cheveux très longs de princesse. je vais à l'école. a l'école ma-ter-nelle. " voici un album drôle et rassurant pour partager avec les petits leurs premiers pas à l'école.

  • ma timidité

    ,

    • Milan
    • 14 Avril 2021

    "Elle m'énerve parfois, celle-là. Je lui demande rien du tout. Elle vient alors que je l'avais même pas invitée ! " L'histoire d'une petite fille sans cesse embêtée par une drôle de créature qui ne la lâche jamais : la timidité. Et si, pour vivre avec, il fallait tout simplement apprendre à l'apprivoiser ?

  • Toubien et Toumal sont des jumeaux que tout oppose : l'un est super-parfait à tendance énervant et l'autre, super-brouillon et rois des gaffeurs !
    À l'école, forcément, la comparaison est rude. Du côté de Toubien : cahiers propres, questions pertinentes posées à la maîtresse et gentillesse envers Toutenouvelle, une camarade qui ne parle pas encore bien français.
    Quant à Toumal... arrive en retard, a oublié ses affaires de piscine, dort en classe et se demande s'il y aura pizza à la cantine.
    Et tous les jours, c'est pareil ! Vraiment ? Pourtant, dans la nuit s'opère une drôle de manigance...

    Une nouvelle histoire jubilatoire pour se rendre compte que personne n'est tout bien ou tout mal.

  • Quand Simon joue avec son ami Ferdinand, c'est toujours ce dernier qui décide. Et Ferdinand se garde les choses les plus intéressantes à faire et il envoie Simon chercher les accessoires et accomplir les corvées, et il lui fait du chantage affectif ! Heureusement, Simon le Superlapin a un super petit frère en la personne de Gaspard. C'est Gaspard qui, en voyant son frère tout triste et dépité, lui fait prendre conscience du problème. Un copain pas très gentil, peut-on vraiment appeler ça un ami ? A partir de 3 ans.

  • La rentrée des classes est difficile pour louis : il est nouveau, les autres lui trouvent l'air méchant et ne veulent pas jouer avec lui.
    Peut-être parce qu'il est le seul loup dans une école de cochons. heureusement, un matin, fanfan s'approche de lui. le petit cochon et le petit loup deviennent inséparables. mais un jour, louis tombe malade. il ne vient plus en classe. fanfan décide d'aller prendre de ses nouvelles. la route est longue et dangereuse, elle est aussi plein de surprises... un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls.

  • Un nouveau vient d'arriver à l'école. Il est couvert de piques, il se roule en boule, il fait de drôles de bruits en mangeant... Bref, il est TROP bizarre. Alors quand Chiot perd son goûter, c'est lui qu'on accuse. Évidemment. A partir de 5 ans.

  • Ben et Théo sont vraiment des super-copains. Ensemble, ils montent tous les jours au sommet de la colline avec deux grands cartons pour des longs moments de rêveries et d'aventures dans la nature. Et puis un jour, c'est un troisième garçon qui approche et demande à se joindre à leurs jeux. Sam va-t-il perturber la belle amitié de Ben et Théo ? Peu à peu, Ben ne se sent plus aussi bien avec Théo, c'est plus comme avant, ça n'est même plus marrant. Ben se retire et se renferme dans sa maison, sa solitude et sa jalousie... Jusqu'au jour où les deux autres, grâce à une incroyable invention, réussissent à titiller sa curiosité et à l'entraîner à nouveau avec eux. Et voilà le début de nouvelles aventures sur la colline : ils sont trois copains maintenant, et c'est encore plus chouette et plus marrant qu'avant.

  • Salut  ! Nous nous appelons Sarah, Tony, Alida, Cyril et Christelle... Nous avons à peu près ton âge et nous aimerions partager avec toi des petites expériences de vie. Cela te permettra d'en parler avec les adultes autour de toi, d'exprimer tes émotions, de raconter à ton tour ce que tu vis à l'école, au collège ou à la maison...  «  Quand j'ai joué mon spectacle Les Chatouilles, j'ai rencontré beaucoup de personnes qui s'interrogeaient sur la manière de parler à leurs enfants de la violence, mais sans savoir comment faire. Cela m'a donné l'envie de créer, avec Mathieu Tucker, un ouvrage ludique et joyeux qui ouvre le dialogue entre les petits et les grands. »

    Ajouter au panier
    En stock
  • Des documentaires illustrés, qui répondent à toutes les questions des petits curieux à partir de 3 ans. Des textes courts et instructifs, de belles illustrations et un papier indéchirable font de cette collection un outil idéal pour accompagner et guider nos enfants dans la découverte du monde... Un « P'tit Doc » rassurant pour faire ses premiers pas à l'école et en découvrir le quotidien, du début à la fin de l'année : la rentrée des classes, la cour, les grands, les petits, la maîtresse, la classe et ses différents espaces, ce qu'on y fait, ce qu'on y apprend, la récréation, la cantine, le sport...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Progressivement et délicatement, l'auteur évoque des situations de maltraitante auquel l'enfant peut être confronté au quotidien, des plus banales aux plus graves : méchancetés, moqueries, injustices, coups, menaces, harcèlement, racket, regards gênants, caresses qui se font en cachette, abus sexuels, etc. Ce petit livre pour dire NON a pour but d'ouvrir un dialogue entre enfants et adultes et de permettre de s'affirmer.
    Refuser les petites maltraitances de tous les jours, c'est important pour apprendre à se faire écouter et respecter. Ainsi, si un jour l'enfant est confronté à une plus grande maltraitance, il sera préparé à se défendre et à savoir dire NON. Les nombreux conseils de Dominique de Saint Mars et les illustrations pleines d'humour et de tendresse de Serge Bloch permettent de dédramatiser le sujet. Un outil de prévention à lire en famille.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Coucou  ! Nous nous appelons Lila, Tina, Mathilde, Léo & Hakim... Nous avons à peu près ton âge et nous aimerions partager avec toi des petites expériences de vie. Cela te permettra d'en parler avec les adultes qui s'occupent de toi, d'exprimer tes émotions, de raconter à ton tour ce que tu vis à l'école ou à la maison...«  Quand j'ai joué mon spectacle Les Chatouilles, j'ai rencontré beaucoup de personnes qui s'interrogeaient sur la manière de parler à leurs enfants de la violence, mais sans savoir comment faire. Cela m'a donné l'envie de créer, avec Mathieu Tucker, un ouvrage ludique et joyeux qui ouvre le dialogue entre les petits et les grands.  »  L'autrice  : Andréa Bescond Danseuse, comédienne, scénariste et réalisatrice, Andréa Bescond mène une carrière artistique aussi brillante qu'éclectique. Après avoir collaboré avec les meilleurs chorégraphes et dansé sur de nombreuses scènes, elle fait ses premiers pas au théâtre en 2009 avec  Les 39 marches. En 2014, elle écrit  Les Chatouilles ou la danse de la colère, mise en scène par Eric Métayer. La pièce reçoit  plusieurs prix prestigieux dont le Molière 2016 du «  Seul/e en scène  ». Cette pièce, qui raconte les violences sexuelles qu'elle a subies enfant, est adaptée au cinéma par elle et Eric Métayer en 2018 (César de la meilleure adaptation 2019). Depuis qu'elle est sortie du silence lié à ce traumatisme, Andréa se bat pour faire entendre la voix des plus fragiles et lutter contre les violences faites aux enfants. «  Et si on se parlait  ?  » est le premier livre qu'elle leur adresse directement.
    L'illustrateur  : Mathieu Tucker Illustrateur, graphiste et directeur artistique, Mathieu Tucker est diplômé de l'école des Arts décoratifs de Paris.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Agressions verbales ou physiques, menaces répétées, isolement, 12 % des élèves sont victimes de harcèlement à l'école primaire. "Mes p'tites questions - Le Harcèlement" répond de façon simple et claire à de vraies questions d'enfants, recueillies lors d'interventions scolaires, pour les aider à identifier, comprendre et réagir face au harcèlement.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Il manque une seule carte à Simon pour compléter sa collection Kikojun. C'est la carte Ultra Dragaba, celle avec la petite étoile en bas à droite. Qui l'a ? demande Simon à la récré. Ferdinand répond : moi ! Hélas, il n'est pas d'accord pour l'échanger à Simon... sauf contre sa toupie Burst Blade très chère ! Il va falloir bien réfléchir. Qu'est-ce qui compte le plus pour Simon ?

  • Dans la classe de Petit Mouton, il y a un mouton qui dessine trop bien ! « S'il te plait, dessine-moi un petit prince » lui demande Petit Mouton. Lui, il ne sait pas dessiner. Ni un cheval, ni un caillou, rien. Tout ce qu'il voit, c'est un gros zéro. Alors il commence à le dessiner et aussi d'autres trucs qu'il voit dans sa tête. Et ça, c'est plus fort que fort ! A partir de 4 ans.

  • Pas facile de se faire accepter dans le clan des "Princesses" à l'école: elles sont belles et surtout, elles ont toutes les cheveux longs jusqu'aux fesses !
    Cette fois, ça y est, je n'ai pas coupé mes cheveux de tout l'été, j'ai eu chaud,  et ils ont sacrément poussés  !  J'ai attendu ce moment pendant deux mois. J'ai eu chaud, les cheveux dans les yeux.  Je vais enfin devenir une Princesse.
    Ou pas.

     

  • C'est la veille de la rentrée et Simon a une nouvelle réplique préférée. Quand sa maman lui dit: «Tu vas aller à l'école», quand son papa lui promet: «Tu vas apprendre l'alphabet», Simon prend un air effaré et grognon et il crie: «Ça va pas non!»
    C'est le jour de la rentrée et Simon ne veut pas y aller. Mais une fois sur place, après avoir un peu pleuré, il s'aperçoit qu'on fait plein de choses formidables à l'école. Alors, le soir, quand la maîtresse lui dit qu'il faut partir, savez-vous ce qu'il répondoe

  • Quand Petit Lapin se réveille, il sait qu'aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres. C'est son premier jour d'école. Petit Lapin sort Billy Cheval de son lit. « Ce serait mieux de laisser Billy Cheval à la maison, dit Maman. Je ne pense pas que les chevaux de bois vont à l'école. »

  • Coucou  ! Nous nous appelons Thomas, Noémie, Jade et Sam... Nous avons à peu près ton âge et nous aimerions partager avec toi des petites expériences de vie. Cela te permettra d'en parler avec les adultes qui s'occupent de toi, d'exprimer tes émotions, de raconter à ton tour ce que tu vis à l'école ou à la maison...  «  Quand j'ai joué mon spectacle Les Chatouilles, j'ai rencontré beaucoup de personnes qui s'interrogeaient sur la manière de parler à leurs enfants de la violence, mais sans savoir comment faire. Cela m'a donné l'envie de créer, avec Mathieu Tucker, un ouvrage ludique et joyeux qui ouvre le dialogue entre les petits et les grands.  »  L'autrice  : Andréa Bescond Danseuse, comédienne, scénariste et réalisatrice, Andréa Bescond mène une carrière artistique aussi brillante qu'éclectique. Après avoir collaboré avec les meilleurs chorégraphes et dansé sur de nombreuses scènes, elle fait ses premiers pas au théâtre en 2009 avec  Les 39 marches. En 2014, elle écrit  Les Chatouilles ou la danse de la colère, mise en scène par Eric Métayer. La pièce reçoit  plusieurs prix prestigieux dont le Molière 2016 du «  Seul/e en scène  ». Cette pièce, qui raconte les violences sexuelles qu'elle a subies enfant, est adaptée au cinéma par elle et Eric Métayer en 2018 (César de la meilleure adaptation 2019). Depuis qu'elle est sortie du silence lié à ce traumatisme, Andréa se bat pour faire entendre la voix des plus fragiles et lutter contre les violences faites aux enfants. «  Et si on se parlait  ?  » est le premier livre qu'elle leur adresse directement.
    L'illustrateur  : Mathieu Tucker Illustrateur, graphiste et directeur artistique, Mathieu Tucker est diplômé de l'école des Arts décoratifs de Paris.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Mine de rien, quand on vit bien avec tous ceux qui nous entourent, ça rend heureux !

    Ajouter au panier
    En stock
  • nowhere girl

    Magali Le Huche

    • Dargaud
    • 5 Mars 2021

    Magali a 11 ans. Elle aime les Beatles, dans la catégorie « passionnément » ou « à la folie ». Ce qu'elle aime moins, c'est l'école, surtout depuis qu'elle est au collège. Elle qui pensait être une élève comme les autres éprouve soudainement une peur panique à l'idée d'aller au collège. Telle une "Alice au pays des merveilles", elle se réfugie alors dans l'univers parallèle des Beatles nourri de leur musique et de couleurs éclatantes.

    Une bande dessinée autobiographique, sensible et drôle, en dépit de la gravité du sujet, la phobie scolaire.

  • Ah, l'école ! C'est obligatoire d'y aller, mais est-ce obligatoire de l'aimer ?
    Obéir à des règles, tenir en place sur une chaise, supporter son voisin, avoir peur de rater... autant de sujets qui travaillent Aimée.
    Accompagnée de son grand ami Mehdi, Aimée s'apaise petit à petit et apprend à regarder aussi l'école du bon côté.

    Alliant bande dessinée quotidienne et images plus symboliques, la collection d'Aimée et Mehdi accompagne avec tendresse les plus petits au fil de la vie.

  • " CHEVAL EN PYJAMA ! " C'est ce que Rémi a crié ce matin, à l'école, quand il s'est fâché contre Fatou. La petite zébrelle est très triste. Pour la première fois, elle se sent différente des autres. Pourquoi est-elle la seule à avoir des rayures ?

  • Timothée est très content. Sa mère lui a fait une salopette neuve pour la rentrée des classes. Le premier jour, la maîtresse lui présente Claude, qui sera assis à la même table que lui.
    « Salut ! » dit Timothée.
    « Personne ne porte une salopette le jour de la rentrée », lui dit Claude.
    Le lendemain, Timothée arrive avec une veste neuve. « Personne ne se met en tenue de soirée le deuxième jour de classe », lui dit Claude.
    Le lendemain, Timothée va en classe avec sa chemisette préférée. Et là, ça ne va pas non plus: Claude a exactement la même chemisette. Il est terrible, ce Claude. Timothée a l'impression qu'il est le meilleur en tout et que toute la classe l'aime.
    Heureusement, le lendemain, Timothée rencontre Violette. Violette elle aussi a un gros problème... avec Sophie !

    Ajouter au panier
    En stock
  • mon ami

    ,

    « Aujourd'hui, à l'école, il y a un nouveau. Il s'appelle Léon. ».
    Toujours vêtu d'un pull rouge, ce Léon n'est pas du genre à se mêler aux jeux des autres. Forcément, il intrigue. Qui peut préférer regarder les nuages à jouer à l'épervier ? Archibald décide de lui donner sa chance. Et Léon lui prête son regard : dans un nuage, il voit un dragon ; dans une toupie, un cyclone. Or il suffit que Léon soit malade une semaine pour qu'Archibald perçoive l'absence criante de ce point rouge dans la cour. À son retour, c'est l'amitié scellée, entre deux enfants résolument différents.

empty