Jérôme Fourquet

  • En quelques décennies, tout a changé. La France, à l'heure des gilets jaunes, n'a plus rien à voir avec cette nation une et indivisible structurée par un référentiel culturel commun. Or la dynamique de cette métamorphose révèle un archipel d'îles s'ignorant les unes les autres.

    Le socle de la France d'autrefois, sa matrice catho-républicaine, s'est complètement disloqué. Jérôme Fourquet envisage d'abord les conséquences anthropologiques et culturelles de cette érosion. Mais, plus encore, ces mutations profondes de la nouvelle France induisent un effet d'« archipelisation » de la société tout entière : sécession des élites, autonomisation des catégories populaires, formation d'un réduit catholique, instauration d'une société multiculturelle de fait, dislocation des références culturelles communes.

    Dans ce contexte de fragmentation sans précédent, on comprend mieux la crise que traverse notre système politique, où l'agrégation des intérêts particuliers au sein de coalitions larges est tout simplement devenue impossible.

    1 autre édition :

  • L'épidémie de coronavirus et l'expérience du confinement généralisé ont confronté notre pays à une épreuve inédite et singulière. Fait social total, la propagation du virus a mis à l'arrêt l'économie, bouleversé l'agenda gouvernemental et notre vie quotidienne.
    Durant cette période très particulière, l'IFOP, à l'initiative de Jérôme Fourquet, a réalisé une série d'enquêtes quantitatives visant à donner la mesure du niveau d'inquiétude de la population, du jugement porté par elle sur l'action des pouvoirs publics et de la façon dont ont été appliquées les consignes sanitaires. Mais, parallèlement à cette batterie d'enquêtes inédites, l'institut a également déployé, avec Le Point et la Fondation Jean-Jaurès, un dispositif d'observation au long cours : 33 Françaises et Français de toutes conditions, de tous âges et régions ont été suivis par l'équipe d'enquêteurs pendant plusieurs semaines.
    Comment les Français ont-ils réagi à l'évolution de l'épidémie et quelles sont leurs attentes maintenant ? Cadre télétravaillant depuis l'île de Ré versus caissière aux avant-postes, jusqu'à quel point le confinement a-t-il constitué une épreuve partagée et comment les différences ont-elles été appréhendées ? L'épidémie et le confinement ont-ils raffermi le sentiment d'appartenance collective ou exacerbé les fractures déjà à l'oeuvre ? En d'autres termes, le Covid-19 a-t-il joué le rôle d'antidote ou de révélateur de l'« archipelisation » de la société française ?
    L'état d'esprit dans lequel les Français abordent la nouvelle phase de l'épreuve sanitaire a mûri dans le secret du confinement. Mais c'est bien lui qui déterminera la séquence dans laquelle nous entrons maintenant.

  • Le nouveau clivage

    Jérôme Fourquet

    Dites adieu aux clivages gauche-droite, à l'opposition entre « progressistes » et « conservateurs », entre « les partis de l'ouverture » et « les forces du repli » ! Déchiffrant les tableaux, statistiques, graphiques et analyses de toutes sortes, Jérôme Fourquet dévoile dans ce livre unique les véritables lignes de fracture qui départagent gagnants et perdants de la mondialisation. À rebours de beaucoup de commentateurs de l'actualité, il prophétise ainsi la « révolte des élites » : la sécession des détenteurs de capital économique et culturel et la mise en danger à terme de la démocratie, non du fait des masses, mais des privilégiés.
    Un ouvrage captivant, et dérangeant.

    1 autre édition :

  • à la droite de Dieu

    Jérôme Fourquet

    Une enquête inédite au coeur du pays réel.
    Qui sont désormais les « cathos » ? D'où viennent-ils, que disent-ils, quels sont leurs combats ? C'est en spécialiste de l'opinion que Jérôme Fourquet répond à cette question. Mais aussi en historien et en politologue. Son constat est sans appel : les catholiques se sentent minoritaires. Mais malgré un net recul sociologique, ils n'ont pas dit leur dernier mot. Et il faudra compter, à l'avenir, avec leur force de mobilisation.
    Un document exclusif.

    1 autre édition :

  • Sept ans après le déclenchement de la crise économique et financière, le continent européen se trouve confronté à un nouveau défi majeur?: celui de l'arrivée de ­centaines de ­milliers de migrants.
    Si cette crise appelle une réponse européenne concertée, elle a d'abord eu pour effet de mettre à rude épreuve la solidarité entre les États membres.
    Dans cet ouvrage, Jérôme Fourquet analyse comment les opinions publiques européennes réagissent à l'arrivée de migrants sur les côtes méditerranéennes.
    Comment comprendre les différences d'attitudes concernant l'accueil des migrants et le fait que certains pays, dont la France, se montrent particulièrement réticents alors même que le nombre des migrants arrivant sur son territoire est faible?? Quelles ont été les conséquences ­électorales?? Comment cette problématique s'imbrique-t-elle avec celle de la menace terroriste et du rapport à l'islam?? Un livre documenté et éclairant.

  • Crise migratoire, burkini, double ration de frites dans les cantines scolaires : ces questions reviennent de manière plus ou moins assumée, en boucle, dans le débat politique. Mais elles se posent de manière particulièrement aiguë en Corse. Car, rapporté à la population insulaire, le nombre d'actes antimusulmans enregistrés sur l'Île de Beauté atteint des proportions inégalées. Confrontée comme le reste de la société à la question de l'altérité, l'île a par ailleurs vu pour la première fois les nationalistes l'emporter aux élections régionales de décembre 2015 alors que... l'influence du clanisme, élément structurant de la Corse, semblait n'être plus aussi prégnante que par le passé.

  • Le vote FN progresse. Pourquoi ? Comment endiguer ce phénomène dangereux ? Dans ce livre, les auteurs tentent de le comprendre. D'une part, en se demandant si les populations musulmanes sont indéfectiblement acquises à la gauche. ou pas. D'autre part, en s'interrogeant sur les liens entre vote FN local et présence de population arabo-musulmane. En e et, si la question sensible des relations entre population issue de l'immigration arabo-musulmane et vote revient dans le débat public, elle n'est jamais complètement assumée. Sauf que ce livre pointe du doigt une vérité taboue : il n'y aurait plus de lien entre immigration et vote FN - et dans cet électorat aussi les digues auraient sauté...

  • La fin de la grande classe moyenne Nouv.

    « Ras-le-bol fiscal », fronde des automobilistes, poursuite du phénomène de « dégagisme » : de nombreuses significations ont été données au mouvement des « gilets jaunes ». On peut également y voir les premiers symptômes de la fin de la « moyennisation » de la société française. Après ses travaux sur la sécession des élites et "l'archipel français", Jérôme Fourquet analyse le délitement de la classe moyenne française.

  • Dans une société où le lien entre punition et détention est profondément ancré et dans le cadre de l'annonce d'une refondation du système pénal pour mieux penser l'efficacité des peines, ce livre vient interroger les certitudes. Quelle image les Français ontils de la situation des prisons françaises ? Comment conçoivent-ils le rôle de la prison et son évolution ?

  • En 2014, soit avant les attentats de janvier, près de 7000 juifs français ont émigré en Israël. Jamais une telle vague d'alya n'avait été enregistrée depuis la France.
    Phénomène passager, fièvre conjoncturelle ? Les données dont on dispose semblent invalider ce diagnostic optimiste. La tuerie de la porte de Vincennes est venue renforcer un climat d'insécurité préexistant.
    En parallèle, on constate une nette droitisation de cet électorat.
    Ces bouleversements ne peuvent se comprendre sans prendre en compte la montée de la violence antisémite qui s'est produite ces dernières années.
    Une enquête passionnante et troublante.

  • On parle souvent des jeunes comme d'une génération « à part », partant du postulat que la jeunesse serait une catégorie homogène, faite des mêmes aspirations, des mêmes valeurs, de la même grille de lecture sur le monde. Pourtant, les origines géographiques et sociales continuent d'influer fortement sur la projection des jeunes vers l'avenir, sur leur degré d'ambition et sur l'autocensure qu'ils développent. Le confinement et "l'année blanche" risquent par ailleurs de peser de façon très inégale selon les endroits. Un livre passionnant sur les jeunesses d'aujourd'hui !

  • Plongés dans une crise dont ils ne voient pas la fin, frappés par un sentiment d'insécurité qui affecte tous les aspects de leur quotidien, les milieux populaires ne croient plus en la capacité d'action des politiques, qu'ils jugent impuissants face à l'hégémonie des marchés financiers et sourds à leur demande de sécurisation. Un point de rupture est atteint : beaucoup de ces électeurs se montrent réceptifs au discours de Marine Le Pen. Pourtant, les milieux populaires ne sont pas voués à constituer l'électorat du Front national. Ils attendent des politiques des réponses pertinentes et volontaristes mais n'entendent aujourd'hui que le discours frontiste. Pour combien de temps encore ?

  • Dans un contexte toujours marqué par une crise dont l'issue peine à se faire sentir, le couple franco-allemand voit aujourd'hui son rôle relativisé au sein d'une Europe plus diverse et plus nombreuse. La Fondation Jean-Jaurès et la Fondation Friedrich Ebert, en examinant les réponses économiques susceptibles d'être apportées à la crise et les propositions politiques socialistes de part et d'autre du Rhin, font émerger des pistes de réflexion fortes et initient un débat nécessaire et porteur d'espoir.

empty