Laurent Avezou

  • Grâce à ce documentaire, illustré en partie par des cases et des dessins extraits de la bande dessinée "Les Enfants de la résistance", les enfants de 9 à 12 ans comprendront mieux la sombre période de la Seconde Guerre mondiale. Ils se rendront notamment compte du courage des Résistants et de l'horreur de cette guerre.

  • Charlemagne a-t-il inventé l'école ? Jeanne d'Arc a-t-elle sauvé la France ? Marie-Antoinette était-elle une ravissante idiote ? Zola a-t-il été assassiné ? Le rôle de la Résistance a-t-il été exagéré ? Mai 68 a-t-il été une révolution ?
    Des Gaulois, nos prétendus ancêtres, à la vie politique la plus récente, notre histoire est truffée de lieux communs, de légendes, d'idées reçues et d'erreurs. Laurent Avezou revisite 2 000 ans d'histoire et cent mythes qui ont fait la France, en en décortiquant les raisons et les origines. À l'aune des derniers travaux d'historiens, il apporte des réponses claires, simples et précises et fait toute la lumière sur un récit souvent sujet à caution et à polémiques.

  • Que serait Louis XIII sans Richelieu, Voltaire sans Rousseau, Danton sans Robespierre ? Louis XI est-il l'anti-Louis XII ? Pourquoi Bolívar a-t-il laissé son nom à un pays, et pas San Martín ? Mussolini fut-il un Hitler incomplet, et Staline un Lénine grimaçant ? Qu'inaugurent exactement Clovis et Vercingétorix ? Abélard a-t-il tout compris avant saint Bernard ? Jeanne d'Arc est-elle la nouvelle Marie rédemptrice de cette nouvelle Ève que fut Isabeau de Bavière ?
    Le héros contribue à exprimer nos engagements, à éclairer nos orientations éthiques, voire à les formuler en avance sur nous. Mais que serait cette lumière sans l'ombre qui l'accompagne ? N'y a-t-il pas une légitimité fonctionnelle à restituer à cette cohorte de ratés, d'inaboutis ou de méchants par vocation fabriqués par la postérité ?
    La dialectique des héros et des antihéros témoigne de la permanence du besoin d'incarnation en histoire, combinée avec l'impératif du discours, du dépassement des contraires ou de la résolution des blocages par la confrontation. Étudier la fabrique de la gloire, c'est montrer l'historien au travail, dans sa confrontation avec le tri sélectif et forcément injuste de la mémoire historique.

  • Les Gaulois sont-ils nos ancêtres? Charlemagne a-t-il inventé l'école? Napoléon a-t-il été empoisonné? De Gaulle était-il contre l'Europe?
    Laurent Avezou revient sur ces questions qui transforment la grande Histoire en petites histoires et brouillent les frontières entre le savoir, la culture et l' imaginaire. Ce faisant, il interroge moins la véracité des légendes véhiculées à travers les siècles que la manière dont elles émergent, évoluent et sont récupérées au fil du temps. Car le mythe n'est pas un parent pauvre de l'Histoire ; au contraire, il rend compte des mentalités et des idéologies qui ont traversé celle de notre pays jusqu'à la récrire.

  • De la première écriture à la chute de Rome, ce livre retrace la grandeur de l'Antiquité en 180 chefs-d'oeuvre qui ont marqué l'histoire de l'humanité.
    - Un voyage extraordinaire dans le passé à travers cinq continents.
    - 180 images exceptionnelles de personnages, d'événements, d'objets et de lieux mythiques sont décrites et expliquées.
    Plongez dans ce livre, lisez-le d'une traite ou dégustez-le au gré de vos envies, pour découvrir les merveilles de l'histoire antique.

  • Que sait-on vraiment de « l'histoire » de France, de cette réinvention en continu du « roman national », des évolutions dans la perception de ce qui rassemble et divise les Français depuis toujours ? Un véritable travail d'historien, une étude magistrale, attendue, qui nous fait redécouvrir l'histoire de notre pays, côté « secrets de fabrication ».

  • Charlemagne a-t-il inventé l'école ? Y-a-t-il un secret des Templiers ? Jeanne d'Arc a-t-elle sauvé la France ? Marignan fut-elle une victoire si importante ? Marie-Antoinette fut-elle une ravissante idiote ? Y-a-t-il eu un génocide vendéen ? Jean Moulin a-t-il été trahi ? La France est-elle malade de la guerre d'Algérie ? Des Gaulois, nos prétendus ancêtres, à la vie politique la plus récente, notre histoire est truffée de lieux communs, de légendes, d'idées reçues, d'erreurs gravées dans le marbre par l'écriture d'un roman national au 19ème qui a coïncidé avec l'apparition des manuels scolaires de la IIIe République.
    Laurent Avezou revisite 2000 ans d'histoire et cent mythes qui ont fait la France, en en décortiquant les raisons et les origines. A l'aune des derniers travaux d'historiens, il apporte des réponses claires, simples et précises. Il fait ainsi toute la lumière sur un récit souvent sujet à caution et à polémiques. L'histoire de France est une oeuvre en perpétuelle évolution, ce sont ces évolutions sur un patrimoine transmis par l'école que nous vous invitons à découvrir.

  • Cet ouvrage propose une analyse méthodique des institutions de la France dite moderne, depuis le milieu du XVe siècle, fin de la guerre de Cent Ans, jusqu'à 1789, début de la Révolution. Cette longue période est dominée par la montée en puissance de l'État royal, mais également marquée par le décalage constant entre volontarisme politique et réalité sociale.
    Une première partie détaille les institutions monarchiques, depuis la personne du roi jusqu'à celle de ses agents, au niveau central, puis provincial. Elle met en lumière les rapports, souvent ambigus, voire conflictuels, qui existent entre le quadrillage souverain et des réalités institutionnelles préexistantes.
    Celles-ci sont largement décrites dans la deuxième partie de l'ouvrage : Église, seigneuries, communautés d'habitants, villes, assemblées d'états sont présentées dans leur fonctionnement et dans leur relation à la monarchie. L'auteur s'attache à souligner leurs caractéristiques spécifiques et achève ce panorama par l'évocation des marges confessionnelles et sociales, hors du cadre institutionnel classique.

  • L'histoire de France est à la fois une passion, un genre littéraire, un objet de conflits idéologiques et un enjeu politique. Elle le fut dès l'origine et le reste encore de nos jours L'ouvrage de Laurent Avezou s'attache à l'examen de ces usages du passé et de leurs mythes fondateurs, des chroniques mérovingiennes aux récentes polémiques autour d'un « musée de l'histoire de France ». Que recouvre, au XVIe siècle, la revendication par la monarchie d'origines troyennes, romaines, gauloises ou germaniques ? Que signifie, au début du XXIe, la lecture dans les classes de la dernière lettre du résistant Guy Môquet ?
    Il s'agit avant tout de mesurer le bagage historique mis à la disposition des Français, de voir comment il s'incarne au travers d'individus (Clovis, Charlemagne, Saint Louis, Jeanne d'Arc, Henri IV, Louis XIV, Napoléon, Victor Hugo, Pasteur, de Gaulle, etc.), d'événements (la guerre des Gaules, les invasions barbares, la royauté, l'An Mil, les croisades, la Renaissance, les guerres de Religion, les Lumières, la Révolution, l'Empire, le mouvement ouvrier, Vichy, la décolonisation.), dont la perception varie d'une époque à l'autre.
    L'auteur distingue six phases majeures dans la constitution du « sentiment national » : la France des origines (jusqu'au XIIe siècle), l'histoire des rois (XIIe-XVe siècle), l'histoire du roi et de la nation (XVIe-XVIIIe siècle), l'histoire en Révolution (1789-1879) et l'apogée du roman national (1879-1945). Enfin, dans un dernier temps, il s'agit de s'interroger sur l'éventuelle fin de « l'histoire de France ».
    Ce n'est qu'au terme de ce parcours qu'il sera possible de déterminer dans quelle mesure l'histoire de France est ce qui unit ou ce qui divise le plus les Français.

  • Panorama synthétique de la France du XVIIIe siècle, cet outil de travail méthodologique est inédit et répond parfaitement aux besoins spécifiques des étudiants L1. L'essentiel des connaissances, événements politiques, faits culturels et religieux, contexte social et économique, grandes figures de la période... s'appuie sur un choix de documents les plus significatifs. Des plans de dissertation, une chronologie, un glossaire, et des sources livresques et informatiques seront des ressources pédagogiques et des repères précieux.

  • Vous avez envie de tester votre culture générale ? Vous avez un examen ou un entretien à passer ou tout simplement envie de briller en société ?

    Alors n'hésitez plus, Mission culture gé est fait pour vous ! Il vous propose une méthode originale et inédite qui a déjà fait ses preuves, un programme élaboré sur cinq semaines qui vous permettra d'acquérir un maximum de savoirs en un minimum de temps.
    Semaine après semaine, jour après jour, renforcez vos acquis sur des thématiques aussi diverses que variées : l'histoire contemporaine internationale, la géographie, la géopolitique, l'environnement, la mythologie, la philosophie, sans oublier la musique, le cinéma et la danse...
    Après la théorie, passez à la pratique avec plus de 400 QCM pour tester vos nouvelles connaissances.

    Votre mission, si toutefois vous l'acceptez : approfondir votre culture générale en un temps record. Prêt à relever le défi ?

empty