Véronique Deiss

  • Des personnages décalés, des situations absurdes...
    Un régal d'humour!

  • OK, OK, j'ai manqué l'enterrement de ce vieux Murphy. C'est la faute de ce fainéant de poisson rouge. J'attendais qu'il monte à la surface du bassin des Tanner. J'ai tellement attendu que finalement, quand je suis arrivé, la cérémonie était finie. Pas ma faute. À vrai dire, ce n'était pas la première fois que je manquais un enterrement. Si bien que j'ai fini par me demander qui viendrait au mien. Mais on ne peut pas savoir, il faudrait être mort. À moins que...

    Ajouter au panier
    En stock
  • Lundi, j'ai tué un oiseau. C'est vrai. Ellie, ma maîtressse, a sangloté si fort en me serrant contre elle que j'ai cru me noyer. Mais dites-moi, qu'est-ce que je suis censé faire quand une petite boule de plumes m'arrive entre les pattes ? Je suis un chat, tout de même. Mercredi, j'ai rapporté une souris morte à la maison. Je ne l'avais même pas tuée mais Ellie a encore beaucoup pleuré. Le journal d'un chat assassin a été adapté en BD par Véronique Deiss, d'après le texte de Anne Fine, chez Rue de Sèvres.

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • La vie de chat peut parfois être magique. Ellie et ses parents partent une semaine en vacances. Je vais pouvoir me dorer au soleil sur les parterres de fleurs, sans leurs réprimandes et leurs cajoleries. Magique, je vous dis. À un détail près : ils m'ont trouvé un chat-sitter, le pasteur Barnham, un vrai tortionnaire. Il m'impressionne assez dans son genre. Entre nous, c'est une furieuse amitié. Je crois que je vais le quitter pour une perle, Mélanie. Elle m'aime parce que ma fourrure est douce. Je suis un chat, non ? Enfin, j'étais un chat. Car, quand elle me mettra un bonnet en dentelle et commencera à m'appeler Janet, cela sera le début des vrais ennuis.

    Ajouter au panier
    En stock

    1 autre édition :

  • - Aimer ! Je ne peux plus entendre ce mot. J'en ai plus qu'assez de cette idée d'aimer ! L'amour c'est pour les nuls. Snowball se penche vers moi et bat des paupières. - Oh Tuffy, Tuffy ! Mais qu'est-ce que tu racontes ! On sait tous que l'amour fait tourner le monde. - N'importe quoi ! Si le monde tourne c'est parce que quand il s'est détaché du soleil, il s'est mis à tournoyer comme un dératé et que depuis, il tourne, à jamais. - Merci beaucoup pour cette mini-conférence, me répond Snowball, vexée et sur le départ. Je me tourne vers Tiger. - Ça sent le roussi. Tiger hausse les épaules. - C'est parce que Snowball est amoureuse. Je n'en crois pas mes oreilles. A partir de 7 ans.

  • Je lance à la mère d'Ellie mon regard le plus noir. Car, non contente de me prendre en photo sous mon plus mauvais profil, elle décide maintenant d'utiliser mon portrait, oui vous avez bien entendu ! mon portrait, à sa propre gloire. Je serai sa première oeuvre dans son tout nouveau cours d'arts plastiques. Mais que croit-elle donc ? Je ne vais pas me laisser ridiculiser aussi facilement. D'autant que le tableau est accroché juste au-dessus du canapé, là où tout le monde peut l'admirer. Et là où je pourrais l'atteindre...

    1 autre édition :

  • S'il y a bien une fête qui n'est pas pour les chats, c'est Noël. Réfléchissez : il y a un arbre sur lequel il est interdit de grimper. Et puis, il y a ces décorations si tentantes, qu'on n'a pas le droit de toucher... En plus, à Noël, on a des invités. Je déteste ça ! Ils s'installent sur les fauteuils les plus confortables et ils laissent leurs bagages dans tous mes coins préférés. Il paraît que, cette année, j'ai dépassé les bornes. Mais ai-je vraiment mérité de finir en disgrâce, enfermé dans le garage ?

  • OK. OK. Allez-y, étranglez-moi avec ma propre queue. J'ai craché sur ce stupide bébé. Cette chose se moque de moi. Et personne n'aime être l'objet de moqueries. Surtout pas moi. On ne m'appelle pas Tuff yle- dur-à-cuire pour rien. Et surtout je n'ai pas gagné ma réputation de chat assassin en restant faire ronron sur un coussin.
    Cette fois-ci, c'est décidé, je m'en vais, je ne suis plus heureux chez moi et surtout on ne m'apprécie pas à ma juste valeur !

    Ajouter au panier
    En stock
  • Tuffy, le célèbre chat assassin, nous entraîne dans une partie de chasse endiablée ! Lancez les dés, additionnez les résultats obtenus et. soyez le premier à reconstituer sa scène de chasse. Il faudra être malin, savoir s'arrêter à temps et déjouer les pièges. Un jeu de dés, plein de stratégie, d'humour et de rebondissements ! A partir de 5 ans. D'après l'univers d'Anne Fine et de Véronique Deiss.

  • Je suis sous le choc. Que diriez-vous si, au lieu de fêter dignement votre anniversaire, vos maîtres organisaient une soirée entre voisins pour ce stupide Halloween ? Voilà des gens qui vous nourrissent, vous câlinent, vous font croire que vous faites partie de la famille, et qui préfèrent les fantômes et les vampires à leur propre chat ! Est-ce ma faute à moi si je suis né un 31 octobre ? Tuffy est en rogne mais bien décidé à organiser sa propre fête avec les matous du quartier. Tout bien considéré, la nuit d'Halloween convient comme un gant à l'anniversaire d'un chat assassin...

  • Tuffy n'est vraiment pas un chat fréquentable : il a mauvais caractère, adore martyriser les oiseaux et rentre très souvent avec une victime animale entre les dents, ce qui ne manque jamais de faire fondre en larmes sa jeune maîtresse Ellie. Si bien que quand il revient avec le lapin des voisins, mort, entre les pattes, il est immédiatement accusé... mais n'a pas les mots pour donner sa version des faits ! Voici son journal, qui nous dévoile tout de la psychologie de ce chat assassin.

  • En parcourant l'album photo avec Ellie, Tuffy apprend qu'il est né... le 31 octobre.
    Très ému de voir toute la famille se déguiser pour lui souhaiter son anniversaire, il déchante rapidement en comprenant que c'est en réalité Halloween que l'on prépare.
    Humilié, Tuffy décide d'organiser sa propre fête, à laquelle il convie tous les chats du quartier.
    Mais c'est sans compter sur la participation active des chiens qui s'incrustent !
    La fête dégénère quand les invités de Tuffy se joignent à la famille d'Ellie...
    Et si Tuffy tenait sa vengeance ?

  • La rentrée, ça creuse ! Mathilde est ravie de retrouver Monsieur Mantault. C'est le cuisinier de l'école. Avec lui, la cuisine devient un jeu, un savoir, un voyage. Mais il n'est pas là, et la cantine a été transformée. Mise aux normes, ils disent. Mise au moche, oui ! Des barquettes industrielles, des étagères métalliques : tout est froid, fade, sans vie. Alors même si le directeur ne veut rien savoir, Mathilde et ses copains ne vont pas se laisser faire.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Tuffy, notre chat assassin, est de retour dans un troisième opus où il ne sera plus question de chasser les lapins des voisins. Non, ici, la maman d'Elie se met à l'art. Et Tuffy, première victime de cette nouvelle passion, ne semble pas apprécier son talent et encore moins son portrait qui trône dans le salon. Ce ne sont donc pas en tuant des petits oiseaux et autres souris que Tuffy va mettre la zizanie dans la famille cette fois-ci mais en massacrant ces prétendues « oeuvres d'art ». BD Jeunesse.

  • La vie de chat peut parfois être magique. Ellie et ses parents partent une semaine en vacances. Je vais pouvoir me dorer au soleil sur les parterres de fleurs, sans leurs réprimandes et leurs cajoleries. Magique, je vous dis. À un détail près : ils m'ont trouvé un chat-sitter, le pasteur Barnham, un vrai tortionnaire. Je crois que je vais le quitter pour une perle, Mélanie. Elle m'aime parce que ma fourrure est douce. Je suis un chat, non ? Enfin, j'étais un chat. Car quand elle me mettra un bonnet en dentelle et commencera à m'appeler Janet, cela sera le début des vrais ennuis.

  • Je préfère vous prévenir : j'ai mauvaise réputation.
    Je ne suis pas un chat fréquentable. D'abord, j'adore terroriser les souris et pourchasser les oiseaux. Chaque fois que je rapporte une souris morte à la maison, même si ce n'est pas moi qui l'ai tuée, ma maîtresse, Ellie, fond en larmes. Mais qu'est-ce qu'elle s'imagine ? Que, lorsqu'une petite boule de poils m'arrive entre les pattes, je vais la raccompagner chez elle en lui chantant des comptines ? Je suis un chat, tout de même...
    Il paraît aussi que j'ai mauvais caractère. Qu'il arrive malheur à ceux qui m'appellent "mon gentil petit chat". Que je ne respecte ni les tapis ni les meubles, encore moins les tableaux que peint la mère d'Ellie. Que je fais trop de bruit quand je dîne avec mes amis dans les poubelles du restaurant chinois. On m'accuse de tous les maux, on me condamne, et je n'ai même pas la parole pour me défendre ! Mais à présent, vous saurez tout.
    Vous saurez à qui ma famille a osé me confier pendant les vacances. Vous découvrirez que ce n'est pas moi qui ai abrégé les jours du lapin des voisins. Et vous verrez bien que je ne suis pas le seul monstre, dans ces histoires.

  • Est-ce un crime d'être beauoe peut-on mourir d'amouroe est-ce qu'il vaut mieux partir en classe verte avec ou sans sa mère?
    Chaque soir, léna et samira ont plusieurs grands dossiers de ce genre à traiter avant de s'endormir.
    Le problème, c'est qu'il se passe tellement de choses pendant cette classe verte, que les nuits deviennent trop courtes.
    Les grandes questions se multiplient, et certaines demandent une réponse urgente.
    Par exemple: que faire quand on reçoit un mot d'amour signé lionel et qu'il y a trois lionel dans la classe?
    Un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Fulbert est un drôle de bibliothécaire : il déteste les livres ! Il ne voit pas à quoi ça sert, à part à prendre la poussière. D'ailleurs, dans sa bibliothèque, il n'y a qu'un seul livre et c'est bien suffisant. Jusqu'au jour où une jeune femme vient s'inscrire... Cette Rose- Marie est ravissante et Fulbert en tombe raide amoureux ! Mais pour encourager la belle à revenir, un seul livre ne va pas suffire.
    Alors Fulbert n'a pas le choix : il va devoir s'intéresser de plus près à la lecture !

  • Avant, lorsque Mathilde faisait un bisou à sa maman, c'était comme embrasser une salade de fruits à la vanille. Mais depuis que sa mère s'est mise à fumer, elle sent le tabac à plein nez, même au petit déjeuner. Et s'il n'y avait que la sale odeur ! Mathilde lui trouve mauvaise mine, elle l'entend tousser et commence à s'inquiéter sérieusement pour sa santé. Elle a envie de tout jeter, les cigarettes, les briquets, les cendriers. Mais est-ce la bonne solution ? Comment convaincre quelqu'un qu'on aime d'arrêter de fumer ? A partir de 7 ans.

  • La politique ? Trop souvent décevante, quand elle est pratiquée par les adultes.
    Pleine de mensonges, d'égoïsme, de fausses promesses.Quel beau mot pourtant, qui signifie tout simplement « l'art de vivre ensemble ». Et si les enfants s'en mêlaient ? C'est ce qui arrive parfois, avec les conseils municipaux d'enfants, et ça marche. Mais il y a aussi le Parlement des enfants où, chaque année depuis 1994, un élève de CM2 prend la place du député de sa circonscription et va défendre à Paris une proposition de loi, pour améliorer la vie.
    Que se passera-t-il si c'est la classe de Mathilde qui est sélectionnée, et Mathilde qui est élue après une campagne acharnée ? Elle partira faire la révolution à l'Assemblée nationale, bien sûr !

  • Aurore déteste halloween, d'abord il faut se déguiser, ensuite on mange de la soupe de citrouille et puis ce n'est même pas une vraie fête comme pâques ou noël.
    Ou même le 14 juillet. en tout cas quand on est française.
    Mais quand on s'appelle billy et qu'on est américain, halloween est un jour vraiment spécial. et quand aurore rencontre billy, halloween pourrait bien devenir un jour très spécial pour elle aussi.

  • En Lorraine, il existe une fête qui ressemble à Halloween et s'appelle la Nuit des sorcières. Ce soir-là, les enfants sortent pour jouer des (mauvais) tours et faire des (sales) blagues à leurs familles, proches et voisins. Cette année, Mathilde et sa bande sont inscrits au catéchisme pour préparer leur première communion avec Cathy la catho, une dame spéciale, marrante et enthousiaste. Elle leur lit la Bible, belle comme un poème. Elle les emmène en forêt parler aux arbres plutôt qu'à la messe. Et surtout, elle leur enseigne que toutes les religions, toutes les croyances ont une devise en commun : « Ne fais pas à autrui ce que tu n'aimerais pas qu'il te fasse. » Alors, la Nuit des sorcières et ce conseil sont-ils compatibles ? Non. Il va falloir trouver une solution.

  • Mathilde tient avec beaucoup de sérieux un dossier «Sauvetage de la Planète». Dans ce dossier, il y a la recette de la pizza aux 365 fromages, un plat vraiment écologique, et des articles qui parlent, par exemple, des 80 m3 d'ordures ramassées sur la pelouse du Stade de France le lendemain de la finale. Il y a des idées pour devenir «biologiste-top-model» et le prospectus de la déchetterie qui vient de s'ouvrir au village.

    Cette déchetterie, c'est une idée fabuleuse pour sauver la Planète. Mais à cause d'elle, il va pourtant se produire un drame affreux, un drame familial. Alors il faut agir vite, très vite, car comme le dit Mathilde : quand une maman est triste, la planète n'est pas sauvée.

    Un livre pour les enfants qui aiment déjà lire tout seuls.

  • La passion de Firmin, c'est les lunettes ! Dans sa famille, on est opticien de père en fils. Le hic, c'est que Firmin a une vue 10/10... Comment faire alors pour avoir un beau regard cerclé de noir ? Fabriquer des lunettes tout seul ? Trop difficile ! Les emprunter à sa soeur ? Trop dangereux ! Même pour les lunettes de piscine, sa maman dit non. Firmin est désespéré...
    Jusqu'à ce qu'un baiser de Sabrina, la plus belle fille du CE1 A, vienne tout chambouler. Tant pis pour les lunettes, rien ne vaut une amoureuse !

empty