Stern Thomas

  • Amour malade

    ,

    • Plon
    • 8 Octobre 2020

    « Ca devient quoi, l'amour, quand l'un des amants tombe malade ? D'un mal incurable dont on ne peut espérer - au mieux - qu'une évolution lente ? Qui est le mieux placé pour répondre à cette question ? Les neurologues, les chercheurs, les psychologues ? Ou, simplement, toi et moi ?
    Sommes-nous encore en mesure de dialoguer, comme si nous étions simplement un couple de gens qui s'aiment ? On croyait, en commençant ce livre, à l'alchimie amoureuse qui transformerait le désir en courage, nos serments en vertu, la peur en espoir.
    Puis la catastrophe est arrivée : en mars 2020 le monde entier est tombé malade. Plus d'amour, partant plus de joie dit La Fontaine à propos de la peste. Devons-nous, enfermés, nous résigner à vivre dans un monde sans amour ? Le monde est-il tombé malade de son manque d'amour ? » Malgré la maladie de Catherine, malgré l'épidémie de Covid-19, Catherine Laborde et Thomas Stern ont décidé de renouer avec le dialogue amoureux qui fonde leur histoire.
    Dans un duo femme-mari et malade-aidant, ils racontent ce que devient l'existence quand une épée de Damoclès pèse sur les épaules, la manière dont on l'affronte, les états d'âme, les colères, les peurs aussi, les attentions, les tendresses, le quotidien qui n'est plus simple mais totalement chamboulé.
    Et nous livrent un précieux témoignage sur cette évidence : l'humanité n'existe que par l'espoir et l'espoir par l'amour.

  • Peter David et Dale Keown racontent une dernière page de l'histoire de Hulk. Les Avengers affrontent une fois de plus Loki juste après les événements d'État de Siège. Walt Simonson réunit Beta Ray Bill et Thor pour un nouveau récit, tandis que Roy Thomas revient aux origines des Envahisseurs avec Captain America ! Les trois volumes des Légendes de Marvel rassemblent les one-shots que la Maison des Idées a publié en 2019, à l'occasion des 80 ans de Marvel.
    Ils réunissent les plus grands auteurs de la maison d'édition avec les personnages qu'ils ont marqués de leur empreinte.

  • Mes morts

    Thomas Stern

    La ribambelle de «nos morts» s'allonge au fur et à mesure que l'on s'approche de la nôtre. Et, sans attendre, Thomas Stern a rassemblé, en un volume qui tient dans la poche, les oraisons funèbres pensées, rêvées ou prononcées lors des disparitions de proches, auxquelles viennent s'ajouter celles de «morts imaginaires», littéraires, picturales, ou même tirées du spectacle de la vie quotidienne. Mais qui craint la mort est déjà mort, écrivait le philosophe, et c'est donc un hymne à la vie qui surgit à l'évocation de ces morts familières, tour à tour émouvantes, burlesques, vachardes, dessinant le parcours d'une vie tout entière tendue vers la plus longue éternité possible.

    « Proches ou lointains, illustres ou anonymes, réels ou imaginaires, on a tous nos morts », nous avait écrit l'auteur. « Ils viennent à notre rencontre, surgissant soudain de l'océan sans fond où s'abîment tous les disparus qui ne sont rien pour nous. Ils nous touchent, nous frappent, nous portent, nous guident ou nous égarent. Ce sont les morts qui vivent avec nous. Voici les miens. Mes morts.»

  • Recueil des textes que se sont adressés C. Laborde, présentatrice météo et T. Stern, publicitaire et agrégé de philosophie dans lesquels ils évoquent leur relation de couple et abordent la rencontre, la passion, la famille, les trahisons, la vieillesse, etc.

    1 autre édition :

  • « Je n'ai connu Thomas que mort. C'était mon oncle, Thomas Elek, le frère de ma mère, membres des FTP-MOI. Il a été fusillé à 19 ans avec ses camarades du groupe Manouchian en 1944, deux ans avant ma naissance.
    Mais mort ou pas, dieu sait si je l'ai connu: je suis né dans les pleurs de la mère et le chagrin des siens, contraint de composer à chaque instant de mon enfance  et de ma vie d'adulte avec les traces douloureuses que sa fin tragique avait laissées.
    On m'a, pour honorer sa mémoire, donné son prénom et je suis pétri de sa légende qui n'a cessé de me hanter.
    Thomas appartient à une toute petite communauté: celle de ceux qui, entre 1942 et 1944, répondirent en France et en Europe à la persécution antisémite en prenant les armes.
    Je me suis embarqué dans son histoire afin de le saisir, non seulement à travers des récits qui évoquent sa mémoire, mais en ajoutant quelques épisodes à cette vie héroïque et si brève : un attentat au Luxembourg et la rencontre d'Elise, une jeune juive qui sera son seul amour. »  T. S.

  • Un panorama détaillé des instruments possibles pour une politique environnementale globale ambitieuse, qui assumerait les responsabilités inhérentes à l'anthropocène et considérerait les ressources naturelles dans une perspective de développement durable.

empty