Marie Curie ; elle a découvert l'énergie nucléaire

À propos

Une vie pour la science, une science pour la vie. En ce vendredi d'octobre 1891, la gare grouille de monde. Mania Sklodowska vient seule en France rejoindre sa soeur Bronia. Elle part loin de la Pologne et de la domination russe vers une vie possible. Une vie d'études, le nez plongé dans les livres. À vingt-quatre ans, elle pourrait être comme n'importe quelle jeune fille avide de connaissances parmi les douze mille étudiants de la Sorbonne. Une jeune fille à nouveau perdue dans la foule. Mais cela serait mal connaître Mania. Elle s'appelle maintenant Marie, elle accumule les premiers prix universitaires, elle se marie avec un certain Pierre Curie et, à force de recherches, elle fait la découverte du radium. Toute son existence s'emballe. Les honneurs pleuvent, les journalistes du monde entier souhaitent l'interviewer, la gloire ne lui laisse plus de répit. Marie Curie veut seulement vivre pour son travail. Toujours aller plus loin. Tandis que la Première Guerre mondiale éclate, elle décide de mettre en place un système de radiologie mobile. Il lui faut de l'argent, des moyens. Alors Marie Curie découvre le pouvoir de son nom


Rayons : Jeunesse > Livres documentaires > Sciences / Techniques


  • Auteur(s)

    Xavier-Laurent Petit

  • Éditeur

    ECOLE DES LOISIRS

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    22/09/2016

  • Collection

    Medium Poche

  • EAN

    9782211231442

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    133 g

  • Lectorat

    à partir de 12 ANS

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Xavier-Laurent Petit

  • Naissance : 1-1-1956
  • Age : 68 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Xavier-Laurent Petit est né en 1956. Après des études de philosophie, il devient instituteur puis directeur d'école, mais reste avant tout un passionné de lecture. Une passion qui le conduit à franchir le pas de l'écriture avec deux romans policiers en 1994 et, à l'école des loisirs en 1996, Colorbelle-ébène qui reçoit le prix Sorcières. Suivent d'autres romans pour la jeunesse, pour la plupart ancrés dans l'actualité.
À l'origine de ses récits, il y a ainsi souvent un article de presse qui a retenu son attention. Il nous entraîne aux quatre coins du monde dans des aventures aux intrigues soutenues. Là où les médias se concentrent plus sur les événements, lui s'attache à la personnalité d'adolescents confrontés à des situations complexes : la guerre et l'enrôlement des jeunes dans l'armée (Be safe), la pauvreté et le travail des enfants (Maestro), la question de l'environnement à travers la construction d'un barrage (L'Attrape-rêves), le parcours d'un jeune Rom à Paris (Le Fils de l'Ursari).
Passionné de montagne, il n'imagine pas rester plus d'un an sans s'échapper loin et haut...

empty