Un putain de salopard T.2 ; o maneta
Nouv.

Un putain de salopard T.2 ; o maneta

(Scénariste), (Dessinateur)

À propos

Pour échapper aux hommes de main du camp minier, Max et Baia se perdent dans la jungle. Qu'importe, Baia guide, nourrit et soigne Max. En s'enfonçant toujours davantage dans cette forêt tropicale, Baia arrive jusqu'à l'épave d'un avion écrasé il y a quelques années. A son bord, le squelette d'une enfant dont les poignets sont encore ligotés. Serait-ce l'épave de cette vieille histoire de kidnapping de la fille du patron de la mine et d'un beau magot détourné ? De leur côté, Christelle et Charlotte prennent la fuite en direction de chez Corinne.
Elles quittent le dispensaire où elles abandonnent un cadavre. Recherchées, les deux infirmières pourront compter sur l'aide de Rego, un vieux flic de la région au passé douteux. Croisant malfrats, chasseurs de trésors, et vieux secrets enfouis, chaque pas dans la jungle amazonienne semble réduire les chances de survie de nos héros.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Documentaire / Société

  • EAN

    9782810202331

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    88 Pages

  • Longueur

    32.1 cm

  • Largeur

    24.2 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

Régis Loisel

Régis Loisel s'installe à Paris en 1972, c'est là que tout commence. Durant les années qui vont suivre, il rencontre Patrick Cothias et Serge Le Tendre, refait le monde à la terrasse de quelques cafés, vit la bohème. Les projets affluent, aboutissent, n'aboutissent pas, peu importe. En 1983, La Quête de l'Oiseau du Temps (scénario de Le Tendre) est un tournant dans son parcours. Tant d'un point de vue personnel que créatif, il semble s'être trouvé. Cette série est considérée aujourd'hui comme LA référence du genre, très souvent imitée mais jusqu'à présent jamais égalée ; aucun auteur d'heroïc fantasy n'aura réussi à se dégager du poids de l'original. La Quête de l'Oiseau du Temps aurait pu être l'oeuvre de la maturité, mais croire cela aurait été mal connaître Régis Loisel. En 1989 il sort un album troublant, justement intitulé Troubles Fêtes. Pour la première fois, il se lâche de toutes contraintes techniques et illustre des textes érotiques. Ses dessins dégagent une énergie époustouflante, une sensualité terrible ; son trait se rapproche alors de l'expressionnisme de Doré, Rhops ou Rackham. "Il n'est pas un album de bande-dessinée à proprement parler mais, pour cinq dessins seulement, c'est à mon sens le meilleur que j'aie fait." Au même moment, il quitte Paris pour s'installer à Perros-Guirec. Le moment est venu de réaliser son interprétation du mythe de Peter Pan. Dès le premier album, il s'impose de manière définitive comme un auteur incontournable, véritable figure de proue d'un nouveau style "basé sur les sentiments, l'émotion". Le succès est considérable. Après quelques années passées en Bretagne, il ressent à nouveau le besoin d'ailleurs. Il se laisse donc entraîner dans une parenthèse de presque quatre ans pendant laquelle il travaillera pour les studios Disney sur les films Mulan et Atlantis. Il s'essaiera au cinéma en dessinant une partie du story-board du film Le Petit Poucet, concevra le jeu vidéo Gift (éditions Cryo Interactive) et goûtera au délicat jeu de la collaboration avec d'autres auteurs de bande dessinée. Une fois encore il a eu besoin d'ailleurs. Il construit sa carrière de manière empirique, à l'instinct ; la cohérence de son parcours tient de l'unité de ses envies et de ses choix Régis Loisel vit aujourd'hui à Montréal d'où il mène de front la série Magasin général avec Tripp, (Casterman). C'est en 2007 que paraît le premier tome du Grand Mort, une nouvelle série fantastique, comme toujours avec Loisel moins innocente qu'elle n'en a l'air au premier abord. Loisel reste au scénario, accompagné de Djian et confie le dessin à Vincent Mallié, qui reprendra aussi le dessin de la suite de La Quête de l'Oiseau du Temps.

Olivier Pont

Après l'école des Gobelins, Olivier Pont s'installe à Londres et travaille sur Fievel au Far West produit par Spielberg. Il rentre en France au début des années 90 et entame sa collaboration avec Abolin, son ami d'enfance. Ils signent ensemble la série Kucek, trois albums parus chez Vents d'Ouest dès 1993. En 1994, Pont réalise la BD Arthur et les pirates d'après l'émission de radio éponyme. L'année 97 est marquée parution de La Honte chez Vents d'Ouest, que Pont dessine sur un scénario de Jim. En 2001, les deux amis se retrouvent pour créer un album de la collection Long Courrier des Editions Dargaud, intitulé Où le regard ne porte pas. Et ils enchaînent avec Totale Maîtrise, série décapante sur les fous du surf. Pont vient récemment de signer le tome 2 de La Honte, toujours avec son compère Jim.

empty